Loading . . .
Conseils pour paris sportifs
Read Time:10 Minute, 49 Second

Conseils pour paris sportifs

0 0

Gagner aux paris sportifs semble tellement facile ! Mais la plupart du temps, le nouveau joueur tombe dans des pièges qui paraissent évidents pour un parieur confirmé. C’est la raison pour laquelle il est indispensable de se renseigner sur les techniques et les principes de bases à appliquer afin de rentabiliser des paris. C’est évident ! Pour pouvoir gagner et bénéficier des gains, il faut savoir bien s’y prendre, s’interdire les erreurs des débutants, consulter des avis et concevoir le terrain. Il existe sur internet des centaines de méthodes de paris sportifs assez bonnes et assez fiables. Cet article regroupe les meilleurs conseils pour bien débuter, jouer et gagner aux paris sportifs.

Paris sportif : les lexiques qu’il faut connaître à tout prix

Avant tout, veuillez noter que le monde des paris sportifs comporte de multiples termes techniques et anglophones qu’il faut impérativement connaître. Pour commencer, il est conseillé d’apprendre les lexiques pour devenir un bon parieur. Voici une liste des lexiques des paris sportifs consultable gratuitement à chaque fois que c’est nécessaire.

Les lexiques de base

  • La Côte : elle permet d’être au courant du profit qui sera réalisé si le pari est gagnant. Plus la côte est intéressante, plus le risque est important et plus le gain sera attirant. À l’inverse, si la côte est basse, le risque est faible et le gain sera moindre. Une côte exacte ne peut être inférieure à 1, de cette façon un pari ne peut être mis à perte.
  • Over/Under (ou Plus/moins): ce terme concerne le pari sur le nombre total de buts ou de points de la rencontre. Faire un pari sur un « Over 2.5 » c’est parier sur un match avec minimum 3 buts. À l’inverse, jouer sur un « Under 2.5 » veut dire pas plus de 2 buts.
  • Le Pari avec Handicap : c’est un type de pari portant sur un évènement désorganisé. Pour un match de foot, le score de l’équipe favorite doit être de X+1 buts afin de gagner le pari.

Les différents types de paris qui existent

  • Pari simple/single : c’est un pari sur une rencontre avec un seul pronostic, le profit est égal à la mise. Au cas où le pari est perdant, alors c’est fichu, par contre, s’il est gagnant, les gains générés sont à la hauteur de la mise multipliée par la côte.
  • Pari combiné : celle-ci repose sur deux ou plusieurs pronostics. La côte globale résulte de la multiplication des côtes simples aux pronostics.
  • Le Système : cela convient à plusieurs pronostics sur plusieurs évènements. La mise est gagnante une fois que quelques pronostics sont gagnés. Les bénéfices sont minimes, mais l’on ne perd pas s’il y a des pronostics perdants.
  • Le Live/le Pari en direct : c’est celle-là que l’on effectue pendant la rencontre, les côtes varient en fonction du temps passé et l’évolution du score.

Les vocabulaires anglais utilisés en France

  • BTTS ou Both team To score, qui signifie que les deux équipes marquent.
  • DNB ou Draw no bet, qui signifie que l’équipe gagne, et remboursé si match nul.
  • Bookmaker: c’est une agence qui propose des paris sportifs ou paris hippiques en ligne, ou dans les bureaux de tabac.
  • Le Tipster en paris sportifs : c’est un parieur professionnel/un conseiller.
  • Le Surebet : un principe consistant à arbitrer entre les côtes de bookmakers de manière à ce que les bénéfices des mises placés sur des bookmakers différents soient supérieurs aux pertes.
  • Le Pari Money Line : pari avec 2 résultats possibles. Cela concerne les paris où la possibilité de match nul n’est pas envisageable, le joueur est obligé de pronostiquer le vainqueur. Dans l’éventuel cas de match nul, le pari est remboursé ou persiste après prolongation (ça dépend des conditions du bookmaker).

Les notions à savoir

  • La Notion de value : c’est un pari dont l’opérateur de pari a sous-estimé la prévisibilité. Détecter des values offre la possibilité de profiter d’une côte plus élevée et d’obtenir de plus grands gains en retour.
  • Le Turf : un pari sur les courses hippiques (courses de chevaux)
  • L’ARJEL : acronyme d’Autorité de Régulation des Jeux en Ligne, c’est un organisme français encadrant les paris sportifs.

Des conseils paris sportifs pour gagner plus d’argent (ou perdre moins)

Voici quelques conseils de paris sportifs importants qui sont à suivre impérativement pour pouvoir gagner sur le long terme.

Jouez sur les bookmakers professionnels

À première vue, tous les sites de jeux se ressemblent, mais lorsqu’on commence à chercher la petite bête, chacun a ses spécificités et les sports où il brille. Il y a des sites avec un bonus de bienvenue et un code promo intéressant, avec une application mobile agréable, avec des côtes incomparables, etc. Il existe aussi des sites qui continueront de prendre les paris même s’ils sont toujours gagnants. Et à l’inverse, certains bloquent les parieurs lorsqu’ils gagnent trop (car ils leur font perdre trop d’argent).

Afin de pouvoir gagner, l’idéal est de jouer sur les meilleurs bookmakers. Comment les reconnaître ?

Les meilleurs sites de pari sont tout simplement ceux qui offrent les meilleures côtes et qui ne mesurent pas les comptes des joueurs gagnants. Ce conseil est le plus important parmi ces avis, c’est le conseil déterminant pour une réussite. Il est quasiment impossible de devenir un gagnant de l’argent aux paris sans suivre ce conseil. Il y a deux types de bookmakers :

  • Les sites agréés par l’ARJEL : pour les résidents en France, les parieurs doivent normalement s’inscrire sur un site agréé par l’ARJEL. Ce sont des plateformes fiables, répondant à un nombre considérable de contraintes à respecter et paieront toujours l’argent qu’ils doivent à leurs clients. D’ailleurs, il est peu probable que les paris soient bloqués si le joueur gagne trop. Les opérateurs agréés par l’ARJEL les plus recommandés sont : Parions sport, Netbet, Unibet, Winamax, Betclic, Genybet, PMU sport, Bwin sport, etc. Ces sites remboursent jusqu’à 100 € sur un premier pari perdant. Le souci de ces bookmakers, c’est que les côtes sont moins intéressantes (du fait de la prise à la source des impôts, les côtes reflètent donc les impôts). Et pourtant la première règle d’un parieur pro, c’est de regarder la côte.
  • Les sites hors ARJEL : ils sont aussi appelés les bookmakers.com. Ils sont accessibles par tout le monde et n’importe où. Les sites qui rentrent dans ce cadre sont : Pinnacle sport, matchbook, MollyBet et Betfair. Les parieurs professionnels les utilisent, car ils donnent surtout la possibilité d’un meilleur retour sur investissement. D’ailleurs, c’est à ce point que les parieurs choisissent d’utiliser les plateformes non ARJEL. Effectivement, en multipliant par 1000 ou 2000 une différence de côtes entre 2 sites, il fait vite renverser du positif vers le négatif.

Toutefois, ces bookmakers sont refusés dans certains pays. Veillez donc à bien vous renseigner sur la juridiction du pays de résidence avant de jouer.

Ne misez pas vos propres pronostics

Ne misez jamais en argent réel vos propres pronostics des parieurs. En effet, tous les débutants en paris sportifs analysent des rencontres et mettent en jeu dans la foulée en argent réel sans savoir s’ils sont de bons pronostiqueurs ou non.

Avant de miser sur des pronostics, il est essentiel de les tester dans le but de savoir si le parieur est un gagnant ou un perdant. Pour s’y faire, le joueur doit faire au minimum 400 paris avec ses analyses sans les jouer en argent réel ou avec une toute petite somme. De cette façon, au bout d’au moins 400 paris, le joueur pourra faire un bilan et voir quel retour sur investissement (ROI) il a obtenu. S’il a un retour sur investissement positif, alors il peut jouer ses propres pronostics avec des mises d’un montant plus important. Si en revanche son ROI est négatif, dans ce cas il doit encore travailler par mesure de devenir gagnant avant de miser en argent réel sur ses pronos.

Ce conseil paris sportif est très crucial, car beaucoup de joueurs débutants pensent pouvoir gagner avec leurs pronos personnels, mais finissent par un échec.

Suivez un tipster

Dans un pari sportif, le joueur n’est pas obligé d’analyser lui-même les matchs. Tout bien considéré, l’objectif est de gagner de l’argent, quelle que soit la manière.

De ce fait, il est donc possible de suivre un ou plusieurs parieurs professionnels. Une solution efficace pour gagner aux paris sportifs est de serrer de près les tipsters. En fait, les tipsters sont des pronostiqueurs qui vont vendre ou donner leurs pronostics aux parieurs afin qu’ils puissent gagner. Beaucoup de gens optent pour cette alternative. Cela va coûter un peu d’argent, du fait que ceux-ci proposent dans la plupart du temps un abonnement payant, mais une fois le meilleur tipster trouvé, l’investissement effectué dans l’abonnement est rentabilisé.

Mais malgré cela, tous les pronostiqueurs professionnels ne se méritent pas. D’ailleurs, la plupart d’entre eux sont des incompétents. Savoir bien choisir un tipster est un vrai parcours de combattant.

Pour vous aider à bien le choisir, prenez en considération ces éléments :

  • Un bilan vérifiable : veillez à ce qu’il ait un bilan, le mieux est qu’il soit sur un site indépendant tel que Blogabet.
  • Un historique de 1000 paris vérifiables au minimum : sous cette barre, ses bons résultats peuvent être causés à la variance.
  • Disposant d’un ROI intéressant : supérieur ou égale à 5 % si possible.
  • Facile à suivre : s’il envoie des pronostics 5 minutes avant le début du match, ça va être plus complexe.

Ne suivez pas n’importe quel pronostiqueur

Néanmoins, il faut savoir que 95 % des tipsters présents sur le Net ne sont pas qualifiés sur le long terme et feront ainsi perdre de l’argent si on les suit. Pour dire clairement, ne suivez pas des pronostiqueurs surgissant de nulle part sans bilan fiable et d’autres preuves à part leur parole qu’ils soient gagnants sur le long terme.

Méfiez-vous donc de ces vendeurs de rêve qui donnent des promesses que le joueur gagne avec leurs pronostics en échange d’un abonnement à leur service.

Contrôlez vos émotions

Un joueur expert contrôle toujours ses émotions. C’est un conseil qu’il faut impérativement retenir. Effectivement, les parieurs négligent souvent le mental, pourtant c’est un point très important. Sachez qu’une personne ayant effectué des paris d’une manière sérieuse sera sans doute soumise à ce problème. 

Les paris sportifs nécessitent beaucoup d’énergie si l’on exploite cette activité sur le long terme. Là où il faut être solide mentalement, est de ne jamais abandonner en seulement quelques mois ou au bout d’un an même au cas où peu d’argent uniquement est gagné avec les paris. Il faut se mettre en tête que les résultats de l’effort actuel finiront par arriver plus tard.

C’est comme à l’image d’un fondement d’entreprise. L’innovateur travaille incommensurablement les premières années, parfois sans rien gagner. Mais dès lors que ça fonctionne, alors les courbes remontent et il peut se permettre de travailler moins tout en gagnant plus.

Pariez uniquement ce qu’il est possible de perdre

Pour une personne qui va se lancer dans les paris, elle se dit probablement « Je vais déposer 1000 euros sur ce bookmaker et je vais commencer à parier ».

Mais en réalité, c’est plus difficile que cela. Il existe plein de bookmakers avec des côtes variées, il est donc conseillé de s’inscrire à plusieurs (voir tout) de ces plateformes. En outre, chaque site offre un bonus à l’inscription, pour encourager les internautes à le rejoindre. Le premier dépôt effectué sur le compte-joueur doit tenir compte de cela.

Mais encore plus important : le capital initial (bankroll), le joueur doit décider du montant qui va constituer son capital. C’est cette somme qui va définir le montant de ses paris.

On recommande généralement de ne parier que 1 % de la bankroll. Ce pourcentage paraît peu, mais ça permet d’assumer les pertes, et gardez à l’esprit que tous les parieurs ont des pertes. Il arrive même que des pertes continues se succèdent des semaines. Alors s’il met 10 % de son capital à chaque fois, celui-ci va se décliner très vite et ce sera la fin de sa carrière en tant que pronostiqueur professionnel.

Pour résumer en quelques mots ce conseil pari sportif : créez une bankroll qui est fort probable de perdre. Et maîtrisez la bankroll en faisant un mise de petites quantités (1 % ou 2 % uniquement).

Des points en plus !

Devenir parieur professionnel demande quelques notions et certains critères sont à respecter pour obtenir ce statut et gagner sur les paris sportifs.

Conseils pour paris sportifs

A propos de l'auteur, qui est un personnage de La Curée, d'Emile Zola.

Aristide Saccard

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
value-bet Previous post Value Bet : explications et utilisation
site-paris-sportifs Next post Quel est le meilleur site de paris sportifs ?

Articles récents

Catégories