En finance, La courbe des taux est utilisée pour des instruments non fongibles et fortement comparables entre eux, comme les emprunts à taux fixe dans un même État.

Une courbe des taux, qu'est-ce que c'est ?

Il s'agit de la représentation graphique des rendements issus des titres obligataires d'un même émetteur à un moment donné. C’est-à-dire en fonction de leur maturité dans une même classe d'instruments fongibles exprimés dans la même devise comme les swaps contre les IBOR. Plusieurs situations peuvent se présenter :

  • Les taux d'intérêt à court terme sont inférieurs aux taux à long terme : la courbe est dite normale.
  • Les taux d'intérêt à court terme sont supérieurs aux taux à long terme : on parle de l'inversion de la courbe.
  • Les taux d'intérêt à long terme se rapprochent du niveau des taux à court terme : la courbe s'aplatit.
  • Les taux d'intérêt à long terme sont plus élevés que la normale : dans ce cas, on parle de pentification de la courbe.

La forme que prend la courbe des taux sur les emprunts souverains est considérée comme un signal sur les anticipations des investisseurs concernant la croissance économique et l'inflation sur le marché des taux d'intérêt. Elle constitue alors un bon indicateur de la santé économique et financière du pays émetteur. En effet, une courbe fortement croissante, par exemple, anticipe sur une forte croissance économique ou sur une importante inflation et parfois les deux. Récemment, les politiques d'assouplissement quantitatif mises sur pied par les banques centrales ont fortement influencé la formation de la courbe des taux.