Couvrir ses arrières en paris sportifs : comment cela se passe ?

paris-cotes

La couverture est une solution d’urgence que le parieur est souvent obligé de prendre, compte tenu de l’évolution de la partie. Cet article est conçu pour vous aider à mieux comprendre le principe qui se cache derrière.

Un exemple introductif

Supposons que vous pensez que PSG va battre le Réal lors de leur « prochaine » rencontre. Vous décidez donc de miser 5 euros sur la victoire du PSG. C’est votre pari initial. Supposons aussi qu’il soit à une cote de 2,00.

Lors du match, les statistiques semblent de plus en plus porter à croire que vous avez fait un mauvais pronostic. Les Blancs deviennent de plus en plus tranchants. Sur le site de pari sportif, vous voyez que l’événement : « Réal gagne ou nul » a pris une nouvelle côte qui est de 2,00.

Vous avez encore la possibilité d’assurer vos arrières en faisant une nouvelle mise de 5 euros sur ce pari secondaire. L’idée est que vous ne perdez pas quel que soit ce qui arrive. C’est ce que l’on appelle « couverture » dans le domaine des paris sportifs.
Si malgré toutes les séries d’actions qui vous faisaient trembler, le PSG gagnait la rencontre alors :

• Vous gagnez 5 euros x 2 = 10 euros ;
• Vous aviez misé 5 euros en pari initial et
• 5 euros en pari secondaire
Au total, vous récupérez juste le cumul de vos mises, pas de gain !

Si vos craintes se sont révélées justifiées et que Réal finit vainqueur de la rencontre :
• Vous gagnez 5 euros x 2 = 10 euros
• Vous aviez misé 5 euros en pari initial et
• 5 euros en pari secondaire
Ici aussi, vous n’avez rien gardé. Mais, vous auriez bien fait en faisant un pari secondaire. Autrement, vous auriez perdu 5 euros.

Quelques non-dits sur la couverture en paris sportifs

Si le principe paraît accrocheur, il faudra être en mesure de faire une bonne lecture du match pour en profiter. Cela vous permettra de savoir à quel moment il serait intéressant de passer à l’action. De plus, pour faire une couverture efficace, vous devez suivre le match en live. C’est la meilleure manière de sécuriser sa mise initiale.

ALLER PLUS AVANT JEUNE PADAWAN?  La Roulette Golden Bar est là ! Tentez votre chance à Lucky31 Casino

Par ailleurs, « couvrir » un pari sportif ne signifie pas forcément faire une mise totalement contradictoire à celle initialement faite. Notez aussi que dans l’exemple précédent, dans le pire des cas, votre balance vaut 0. Il peut arriver qu’après une couverture, vous perdiez tout de même. Cependant, les pertes seraient vraiment réduites. Vous pouvez aussi gagner plus que ce que vous promettait votre mise initiale. En pratique et spécialement dans ce dernier cas, votre pari couverture devient le pari initial.

Même si la couverture en live est souvent recommandée, elle n’est pas toujours nécessaire pour gagner aux paris sportifs. Vous devez prendre en compte plusieurs facteurs avant d’y recourir. Il s’agit entre autres de la cote de pari, de l’évolution du match, de la somme que vous avez engagée, etc. Le tempérament du joueur conditionne aussi le recours ou non à la couverture.

 

unibet
Jusqu'à 150€ de paris offerts ​
pmu poker
Jusqu'à 100€ de paris offerts ​
logo-vbet
Jusqu'à 100€ de paris offerts ​
winamax
Jusqu'à 100€ de paris offerts ​
Table des matières
Facebook
Twitter
LinkedIn
Klaush Schwab
Klaush Schwab
Klaus Schwab est un ingénieur et économiste allemand né le 30 mars 1938 à Ravensbourg en Allemagne. Il fonde en 1971 le Symposium européen du management1, organisé à Davos en Suisse, qui devient en 1987 le Forum économique mondial2.
Être informé des dernières actus