football
Facebook
Twitter
LinkedIn

Environnement et football: de nouveaux défis

Table des matières

Le football doit aussi se réajuster pour mener la lutte pour l’atteinte des objectifs du développement durable. En quoi consiste réellement cet appel à changer ? Sur quoi doit-on miser ? On vous dit tout!

Le football devrait renaitre

Face à l’urgence climatique, de nombreuses entités prennent des mesures pour limiter les effets néfastes sur la planète. Cependant, les clubs de football tardent à agir. Et ce, alors que les gouvernements, les associations et les entreprises multiplient les mesures pour limiter les effets néfastes sur la planète. Dans un article du « Monde », Maxime Bonhomme analyse le peu de mobilisation autour de la transition écologique liée à la pratique de ce sport. Il cite des exemples montrant que d’autres industries sont très en avance sur les clubs de football en termes de prise de conscience et d’actions menées pour réduire leur impact environnemental.

Les solutions proposées pour le secteur du football

Il affirme que le monde du football doit développer une conscience éco-responsable avec des objectifs à long terme, et ne pas se contenter de mesures sporadiques ou insuffisantes. Pour ce faire, il estime que les clubs doivent s’engager dans des actions concrètes, telles que la réduction de leur consommation d’énergie, la compensation de leurs émissions de carbone ou l’investissement dans les énergies renouvelables. Il appelle également les joueurs à utiliser leur influence pour sensibiliser les fans et le grand public à la nécessité pour chacun d’agir contre le changement climatique.

 

 

 

Articles relatifs