Facebook
Twitter
LinkedIn

Hébergements cloud, VPS, dédiés, mutualisés : avantages et inconvénients

Table des matières

Par hébergement web, entendez une option qui permet entre autres de rendre une page web plus performante. Dans cet article, nous vous faisons découvrir quelques options d’hébergement ainsi que les avantages et les inconvénients qu’ils présentent.

Les hébergements web répondent à quel besoin ?

Pour que nous arrivions à consulter les pages web assez facilement, il y a tout un processus qui est mis en place. Les lignes de codes sont en l’occurrence un élément déterminant dans ce processus. Et on réalise lesdites lignes à travers la formulation d’algorithmes. Ce n’est qu’après cette étape que vous voyez s’afficher des boutons, des images ou encore des textes sur votre navigateur web. On regroupe également les lignes de codes réalisées de sorte qu’elles apparaissent comme des fichiers qui contiennent des données. Ensuite, on les héberge dans des espaces de stockage qui peuvent, une fois une information recherchée, la diffuser. Dans chaque serveur, il y a un ensemble de programmes informatiques, un support magnétique de stockage et une mémoire.

Autrement dit, l’hébergement web optimise l’accès à une plateforme web donnée aux personnes désireuses de la visiter. De manière plus concrète, cette option vous permettra de bénéficier d’un espace de stockage sécurisé, de profiter d’une installation facile de la solution CMS ou encore d’être assuré d’avoir une adresse internet.

À ce jour, on note l’existence de 4 principales sortes d’hébergement qui sont :

  • l’hébergement en nuage ;
  • l’hébergement VPS (Virtual Private Server) ;
  • l’hébergement sur des serveurs dédiés ;
  • l’hébergement partagé ou mutualisé.

 

Il faut par ailleurs noter que des hébergements gratuits existent. Cependant, ils présentent des carences parmi lesquelles on peut citer les espaces de disques et bandes passantes imposés, la publicité (que vous l’acceptiez ou non), la limitation au niveau des designs, le fait que la plateforme web ne soit pas sécurisée… Il est généralement conseillé de ne pas choisir cette option.

Les différentes sortes d’hébergement

L’hébergement partagé ou mutualisé

Il s’agit là de confier l’hébergement d’une pluralité de plateformes à un espace de stockage unique. Dans les faits, ce dispositif est divisé en différents fragments par le prestataire de services en hébergement, et ce, en vue d’une location à un nombre varié de personnes. Ce qui signifie que les plateformes qui siègent sur ledit serveur se partagent les ressources matérielles et la bande passante. Cette option est très prisée. Et deux raisons expliquent ce fait :

  • la gestion : ici, l’hébergeur administre de manière technique le serveur. Il est de ce fait facile à utiliser et à monitorer. Ce qui est idéal pour les personnes qui n’ont pas de compétences techniques en matière de gestion de serveur.
  • le prix : les sites enregistrés sur le serveur se partagent les coûts. Il s’agit là d’une option économique.
Lire cet article aussi, il pourrait te plaire!  Pourquoi TikTok verrait ses revenus publicitaires tripler en 2022 ?

Toutefois, ce type d’hébergement ne présente pas que des avantages. Il comporte aussi des inconvénients qui sont entre autres :

  • la non-possibilité de personnalisation : vous ne pouvez pas vous lancer dans une configuration de serveur, que soit au niveau de la RAM ou du système d’exploitation.
  • le niveau de performance réduit : la plateforme web peut parfois être inaccessible. L’explication de telles situations se trouve dans le fait que vous soyez interdépendants (avec les autres sites hébergés sur votre serveur). Il ne sera de ce fait pas surprenant que l’accès à votre site soit rendu difficile si le niveau de consommation de la bande passante de l’un des autres sites hébergés est élevé.

Cela dit, il vous est recommandé d’opter pour cette solution si vous avez un blog sur lequel l’affluence n’est pas dense, un site e-commerce ou encore un site vitrine.

L’hébergement sur les serveurs dédiés

Ici, il est question de louer un espace de stockage unique pour répondre à ses propres exigences. Cette option ne présente donc pas le risque que l’accessibilité à votre site soit perturbée par la consommation de ressources d’un autre. Bien que le matériel physique soit à la charge de votre hébergeur, vous pouvez jouir d’une large possibilité de manœuvres en termes de configuration. Cette solution présente des avantages qui se situent au niveau :

  • de la personnalisation : les caractéristiques de votre serveur peuvent être sujettes à une personnalisation, et ce, selon votre bon vouloir. Qu’il s’agisse du choix du CMS, du protocole de sécurité, de la capacité du disque dur, des programmes d’exploitation ou encore de la taille de mémoire, ce sera à vous que reviendra la décision finale.
  • de la fiabilité : elle vous garantira le total contrôle de vos données, car vous ne les partagerez pas avec un autre compte.

L’hébergement sur un serveur dédié présente également des inconvénients qui sont :

  • le prix : il faudra assumer tout seul les frais de location de l’espace de stockage.
  • l’administration de l’espace de stockage : c’est vous qui devrez le configurer. Il faudra de ce fait avoir des compétences accrues en gestion de systèmes.

Si vous avez une page web sur laquelle le taux d’affluence est considérable, vous pouvez opter pour cette solution.

L’hébergement sur un serveur privé virtuel (VPS)

Il s’agit d’une sorte de consensus entre les hébergements sur des espaces de stockage dédiés et les hébergements mutualisés. De manière plus claire, il est d’avoir, sur un seul espace de stockage dont l’existence est matérielle, une pluralité de serveurs non physiques. Les bénéfices que cette option offre sont :

  • la tarification : le prix d’une solution VPS est moins élevé que celui d’un hébergement sur un serveur dédié et dépasse faiblement celui de l’hébergement mutualisé.
  • les options de personnalisation : que ce soit au niveau du système d’exploitation, de l’espace disque ou encore de la RAM, il est possible de se lancer dans une opération de configuration en fonction de ses exigences.
Lire cet article aussi, il pourrait te plaire!  Tout savoir sur le métier d'animatrice webcam

 

Au nombre des inconvénients, on compte :

  • le niveau de performance : ici, vous devez partager votre espace de stockage avec d’autres sites. Si le vôtre est assez gourmand, son niveau de performance peut donc être affecté.
  • l’administration du serveur : vous devez avoir des compétences certaines en la matière pour effectuer la configuration et la mise à jour de votre serveur.

 

Si en tant qu’utilisateur privé, vous voulez vous lancer dans la personnalisation de votre serveur sans dépenser grand-chose, vous pouvez choisir l’option de l’hébergement VPS. C’est également un choix judicieux pour les plateformes web dont le taux d’affluence est modéré.

L’hébergement en nuage

Aussi appelé hébergement cloud, son mode de fonctionnement est quasi similaire avec celui de l’hébergement sur le serveur privé virtuel. La spécificité qui les fait différer est qu’il se base sur un réseau de plusieurs espaces de stockage physiques et virtuels pour fonctionner. Cette option d’hébergement permet non seulement de limiter les dégâts en cas de déconvenues, mais aussi d’améliorer la performance des serveurs. De plus, elle rend la gestion des pics de visites sur les sites web plus aisée. L’hébergement en nuage offre des garanties qui se situent au niveau de :

  • l’administration du serveur : les hébergeurs s’occupent eux-mêmes de la maintenance des serveurs. Certains d’entre eux se tiennent à la disposition de leur clientèle 7 jours sur 7, à tout moment de la journée.
  • l’accès au serveur : quel que soit le lieu où vous serez, vous pourrez avoir accès à votre cloud.
  •  la tarification : chaque mois, vous ne paierez que pour ce que vous utiliserez en termes de ressources.
  • la flexibilité : ce système d’hébergement permet de bénéficier d’une infrastructure qui peut s’adapter à des contraintes au niveau des ressources.

Comme inconvénients, vous avez :

  • le niveau de performance : l’élément qui vous fera mieux profiter de votre hébergement est obligatoirement une connexion internet à haut débit. Autrement, l’accès à vos données peut s’avérer difficile.
  • la sécurité : la sécurité de vos fichiers n’est pas garantie, puisque vous confiez leur stockage à une entité en dehors de vos murs.
Lire cet article aussi, il pourrait te plaire!  La french Tech

Si vous avez une société dont l’objectif est de se développer assez rapidement, en ayant un système d’hébergement flexible, vous pouvez opter pour le cloud.

Articles relatifs

agence SEO Tremplin Numérique

L’agence SEO Tremplin Numérique est une agence de référencement naturel qui accompagne les entreprises dans leur transformation digitale. Nous mettons