Loading . . .
Le pari à handicap asiatique pourrait vous intéresser
Read Time:4 Minute, 22 Second

Le pari à handicap asiatique pourrait vous intéresser

0 0

Débutants ou professionnels en paris sportifs, vous avez toujours besoin de bien comprendre le principe des différents types de paris. Cette fois-ci, vous allez explorer le pari handicap asiatique et ses particularités.

Le Handicap asiatique VS Handicap classique

Les bookmakers asiatiques ont mis en place le handicap asiatique qui est en fait basé sur le même principe que le classique avec quelques petites nuances. Ici aussi, on donne une avance virtuelle ou un désavantage à une certaine équipe, toujours dans l’objectif d’équilibrer le match. De tels matches sont ordinairement peu rentables pour le parieur car présentant des cotes relativement basses. Le handicap vient corriger les choses.
Le pari handicap asiatique est beaucoup plus intéressant, plus optionnel voire plus rentable que le handicap classique. Il arrive que vous soyez totalement remboursé. De plus, vous n’êtes pas limité en termes de disciplines sportives sur lesquelles vous pourrez l’utiliser. Du football classique ou football américain, en passant par le rugby, le basketball et autres, le catalogue est relativement bien riche.
La différence se voit vraiment au niveau des issues. Le handicap asiatique peut limiter l’issue d’une rencontre à deux résultats possibles. Cela devient une épreuve de Bernoulli et l’événement peut être plus facile à analyser et à gérer.

Les principaux handicaps asiatiques

Les débutants en paris sportifs ont souvent du mal à cerner le principe du pari ç handicap asiatique. Par conséquent, ils se privent de ses nombreux avantages. Cependant, une explication bien élaborée peut rendre le sujet très accessible à n’importe qui. D’abord, vous devez connaitre les différents types de paris à handicap asiatiques que votre bookmaker peut vous proposer. Il s’agit du :
• Handicap 0
• Handicap plein
• Handicap partagé
• Handicap simple

Le handicap asiatique nul

Le Handicap 0 peut être confondu au DNB (Draw No Bet) sous certaines conditions. Ici, vous récupérez la totalité de votre mise en cas de match nul. Seul Bwin propose ce pari en France.
Concrètement, les deux équipes commencent le match avec zéro sur leur compteur virtuel : pas de désavantage initial, pas de buts virtuels en début de match. Si votre équipe favorite s’en sort à l’issue du match, vous gagnez évidemment. Il faudra multiplier votre mise par la cote proposée pour voir ce qui vous revient. En cas de défaite de l’équipe sur laquelle vous avez misé, vous venez ainsi de perdre la mise initiale. Si match nul, vous êtes remboursé à hauteur de votre pari initial.

Le handicap plein

La deuxième catégorie H+1, H-1, H+2, ainsi de suite, est aussi connue sous le nom de handicap plein. Autrement dit, on impose un désavantage ou un avantage virtuel à une équipe en début de match. H-2 signifie par exemple que l’équipe commence avec deux buts de retard. Autrement dit, si elle parvient à gagner la partie avec une différence d’au moins trois buts, vous remportez votre mise. Si elle gagne le match avec deux buts de différence, cela revient à un match nul. Vous êtes remboursé. Tout autre résultat signifie que vous perdez votre mise de départ.

Le handicap simple

Les bookmakers ont la possibilité d’éliminer l’éventualité d’un remboursement. On parle de handicap asiatique simple. Vous verrez souvent H+2,5 ; H-3,5, etc. Dans le premier cas, cela signifie que votre équipe commence avec 2,5 buts d’avance (c’est théorique car il n’y a pas de but décimal en réalité). Si elle perd le match avec 2 buts d’écart ou moins ou en cas de match nul ou encore en cas de victoire, elle aurait gagné sur le compteur virtuel. Vous remportez le pari. Si en revanche elle perd le match avec plus de 2 buts, vous perdez votre mise. Vous ne vous attendez à un remboursement dans aucun scénario.

Le handicap asiatique partagé

Le plus complexe des paris à handicap asiatiques est le handicap partagé souvent noté H+0,25 ; H-0,75 ; H+0,75 ou H-0,25. Le principe du partage vient du fait que votre pari revient à deux paris distincts.
• Pour un H-0,75, c’est comme si vous avez misé sur H-0,5 et H-1,0
• Pour H+0,75, c’est comme si vous avez misé sur H+0,5 et H+1,0
• Pour H-0,25, c’est comme si vous avez misé sur H0 et H-0,5
• Pour H+0,25, c’est comme si vous avez misé sur H0 et H+0,5
Votre mise initiale est donc équitablement répartie sur chacun de ces paris élémentaires. Vous vous retrouvez donc dans l’un ou l’autre des cas précédemment présentés.

Peut-on jouer au pari handicap asiatique en France ?

L’ARJEL (Autorité de Régulation des Jeux En Ligne) n’autorise pas ce type de paris sur les sites qui ont sa licence. L’offre est donc relativement limitée mais pas manquante. Toutefois, le pari à handicap est proposé par certaines versions étrangères de bookmakers comme Bwin. Si vous le souhaitez, vous pouvez aller sur d’autres sites étrangers en vous servant d’un VPN. Cette dernière option ne sera évidemment pas sans risques pour vous.

 

Le pari à handicap asiatique pourrait vous intéresser

A propos de l'auteur, qui est un personnage de La Curée, d'Emile Zola.

Aristide Saccard

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

winamax Previous post Paris sportifs avec Winamax en 2022 : quelles sont vos opportunités ?
combinaisons-poker Next post Voici comment utiliser un comparateur de côtes aux paris sportifs

Articles récents

Catégories