Métier d’ingénieur Cloud Computing : tout savoir

L’avènement de l’internet a donné naissance à de nombreux métiers. Parmi ces métiers, on distingue celui de l’ingénieur Cloud Computing. Très important dans le développement d’une organisation à l’ère du digital, découvrez dans cet article tout ce qui concerne ce métier en partant des missions aux  formations.

Que fait un ingénieur Cloud Computing ?

L’ingénieur cloud Computing est un expert dans les domaines suivants : les algorithmes, l’architecture des logiciels ainsi que celui des réseaux et enfin  la programmation. Il est appelé à exercer au sein d’une organisation. Il a pour mission le déploiement, l’enregistrement et la gérance des données hébergées sur des serveurs placés à l’extérieur de l’organisation.

Perçu comme un chef de projet, il est maître la relation entreprise cliente/fournisseur. Grâce à ces compétences, il assure la sécurité des données, il optimise la consommation d’énergie des data centers. Il peut aussi jouer un rôle de data scientist en assurant la gestion des données.

Comment devenir ingénieur Cloud Computing ?

Métier d’avenir, pour devenir ingénieur cloud Computing il faut suivre une formation. Les formations donnant accès à ce métier révèle tous du domaine de l’informatique. En général, se former en informatique (niveau BAC+5) en réseaux ou cloud Computing est suffisant pour devenir ingénieur cloud Computing.

Aussi, avec un BAC+6, master spécialisé en virtualisation, vous pouvez devenir ingénieur cloud Computing. Cependant, en plus des diplômes, il faut avoir certaines qualités. L’ingénieur cloud Computing doit être rigoureux, avoir un sens d’analyse et de critique  aigu. Il doit savoir s’adapter à de nouvelles situations vu qu’il opère avec le web.

Le métier d’ingénieur cloud computing s’installe petit à petit sur le marché de l’emploi. Il deviendra l’un des profils les plus demandés dans les dix prochaines années à venir. Se former pour ce métier, c’est se faire une bonne place sur le marché de l’emploi très tôt.