Pour investir sur les marchés financiers, les particuliers peuvent passer par différents intermédiaires, dont les OPCVM. Quelle est donc la signification de ce sigle ?

OPCVM : Définition

Les Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières (OPCVM) sont des structures accréditées par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF). Ce sont des intermédiaires qui permettent aux particuliers d’investir en titre financier. Il s’agit essentiellement des marchés financiers et monétaires, des actions non cotées, des obligations, etc.

La principale activité des OPCVM est la gestion collective de fonds à travers une émission de titres financiers auprès de différents agents. Cette collecte de fonds leur permet d’acquérir des actifs financiers. Ainsi, ces fonds sont investis dans des valeurs mobilières qui donnent au détenteur le même droit que des actions. Autrement dit, le souscripteur détient une part du capital de la société partenaire.

Les types d'OPCVM

Il existe deux grandes catégories d’OPCVM, notamment les Sociétés d’Investissement à Capital Variable (Sicav) et les Fonds Communs de Placement (FCP). Les Sicav sont des sociétés anonymes qui émettent des actions avec conseil d’administration. Les souscripteurs sont des actionnaires qui ont la possibilité de participer aux assemblées générales de la société.

Les FCP sont des entreprises de gestion qui administrent leurs actifs et sont sans personnalité juridique. Elles agissent au nom des investisseurs et dans l’intérêt spécifique de ces derniers. Contrairement aux Sicav, les FCP ne donnent pas le droit de vote aux souscripteurs.

L’AMF distingue essentiellement six types de Sicav et FCP, donc d’OPCVM. Il s’agit des OPCVM monétaires, actions, obligatoires, diversifiés, diversifiés et à formule. Ils se différencient les uns des autres selon la nature des fonds gérés et le niveau de risque.