Le Price Earning Ratio (PER) encore connu comme le Ratio Cours Bénéfice, a pour principal objectif d’évaluer la valeur d’une action. Il représente un indicateur boursier utilisé en analyse financière.

Le mode de calcul du PER

Le PER désigne le rapport entre le prix de l’action d’une société et son bénéfice. Il est calculé sur les indicateurs du dernier exercice de la société. Il existe deux méthodes de calcul du PER. Le premier consiste à faire le rapport entre le cours de l’action et le Bénéfice net Par Action (BPA). Le PER s’obtient également en divisant la Capitalisation Boursière par le Bénéfice Net.

Lorsque le PER est calculé sur les indicateurs trimestriels d’une entreprise, on parle de « PER Glissant ». Il s’agit de « PER Projeté » lorsque ce dernier est calculé sur des données prévisionnelles de l’entreprise.

Comment interpréter le PER

Étant donné que le rapport se fait sur le bénéfice, on peut d’ores et déjà écarter toutes interprétations si l’entreprise réalise un bénéfice annuel égal à zéro. Il en est de même si l’entreprise a subi des pertes, c’est-à-dire si elle a un résultat inférieur à zéro.

Lorsque le PER est inférieur à 10, on parle d’une sous-évaluation de l’action. Cela présume un déclin futur de l’entreprise. S’il est compris entre 10 et 17, cela traduit un bon niveau du cours de l’action.

Lorsqu’il est compris entre 17 et 25, les indicateurs laissent envisager des bénéfices futurs pour l’entreprise. On parle alors de surévaluation de l’action. Enfin, quand le PER est supérieur à 25, on parle d’une bulle spéculative. Ce qui traduit dans le futur, de grands profits pour l’entreprise