La liquidité est une notion essentielle pour les créanciers d’une entreprise. Elle exprime en effet, la capacité de cette dernière à faire face à ses dettes à court terme lorsqu’elles sont arrivées à échéance.

Qu’est-ce que le ratio de liquidité ?

Le ratio de liquidité est le résultat d’un calcul entre deux éléments du bilan d’une entreprise. Il permet de quantifier en pourcentage les liquidités dont dispose une entreprise à un instant précis et de déterminer sa capacité à rembourser ses dettes.

On décompte trois types de ratios de liquidité en fonction des éléments utilisés dans le calcul. Ce sont : le ratio de liquidité générale, le ratio de liquidité restreinte et le ratio de liquidité immédiate.

Comment se calcule-t-il ?

Le calcul de chaque type de ratio fait appel à différents éléments du bilan de l’entreprise. De même, leur signification n’est pas la même.

Le ratio de liquidité générale est le résultat de la division de l’actif à court terme par le passif à court terme de l’entreprise. Les données nécessaires pour le passif et l’actif sont dans le bilan et il faut choisir la même période, généralement un an.

Le ratio de liquidité restreinte est l’indicateur de liquidité calculé par la division de l’actif circulant dont on retire les stocks par les dettes à court terme. Il permet à l’entreprise de savoir si elle peut régler ses créanciers sans attendre.

Le ratio de liquidité immédiate, lui, est le résultat du rapport des liquidités sur les dettes à court terme. Il permet d’exprimer la capacité de l’entreprise à faire face à ses obligations financières à court terme à partir de la mobilisation de ses actifs de placement.