Le ratio de liquidité générale fait partie des indicateurs utilisés pour estimer la situation financière des entreprises et des individus. En effet, il sert à mesurer leur capacité à payer leurs dettes à court terme. Voici ce qu'il faut en savoir.

Qu'est-ce que le ratio de liquidité générale ?

Le ratio de liquidité générale permet de savoir si une personne physique ou morale peut rapidement rembourser ses dettes à court terme. Pour le calculer, on divise les actifs à court terme par les passifs à court terme.

Notez qu'on désigne par actifs à court terme tout bien qui peut être converti en espèce en moins d'un an ou suivant un certain cycle. Les passifs à court terme, quant à eux, sont les dettes et emprunts d'une personne.

Pour le calcul du ratio de liquidité générale, les données sont choisies sur une même période pour les actifs et les passifs. Bien évidemment, ces dernières se retrouvent sur le bilan.

Interprétation du ratio de liquidité générale pour une entreprise

L'interprétation du résultat donnée par le ratio de liquidité générale permet de juger l'état des finances de l'entreprise. Ainsi, lorsque le ratio est supérieur à 1, on peut conclure que l'entreprise a la capacité de payer ses dettes à court terme. Si par contre le ratio est inférieur à 1, cela signifie que l'entreprise ne peut pas rembourser ce qu'elle doit.

Par ailleurs, si le ratio est trop élevé, on conclut souvent que l'entreprise n'utilise pas de façon efficace ses actifs. Mais selon le secteur dans lequel évolue l'entreprise, on accepte des ratios avoisinant 2.