Pour mesurer la santé financière d’une entreprise, plusieurs indicateurs sont utilisés. Au nombre de ceux-ci se trouve le ratio dettes/capitaux propres. De quoi s’agit-il ?

Ratio dettes/capitaux propres : ce que c’est ?

Pour avoir une idée du fonctionnement des activités d’une entreprise, vous pouvez recourir à ce ratio. En effet, les entreprises peuvent solliciter des dettes de part et d’autre pour tourner leur business. Mais également faire un levé de fonds au niveau des actionnaires et associés pour faire fructifier leur business. Le ratio dettes/capitaux propres intervient comme étant cet indicateur permettant de savoir si l’entreprise roule à perte ou non. Encore appelé ratio d’endettement, il est utile pour mesurer le levier financier de l’entreprise. Il se calcule en divisant les dettes financières par les capitaux propres de l’entreprise.

Ratio dettes/capitaux propres : quelles sont les composantes des dettes et des capitaux propres ?

Dans le calcul de ce ratio, les dettes financières de l’entreprise représentent notamment les emprunts contractés auprès des structures financières. Il y a également les découverts, les emprunts obligataires et les dettes financières diverses. Ainsi, l’endettement est perçu comme étant la non-disponibilité de ressources nécessaires pour satisfaire aux engagements pris chez les prêteurs. Les capitaux propres quant à eux sont constitués du capital qui représente l’investissement des associés. Il y a également la réserve légale, le résultat de l’exercice, le report à nouveau, la subvention d’investissement, les autres réserves. Puis enfin, la provision réglementée. Tous ces éléments constitutifs des capitaux propres représentent les avoirs de l’entreprise.

Vous en savez désormais plus sur ce ratio. Plus le résultat est grand, plus l’entreprise est confrontée à d’énormes dettes, ce qui pourrait lui valoir une liquidation.