Dans le monde des finances, certaines grandeurs sont importantes pour la gestion du capital. Voici le ROCE et ses implications.

Que faut-il savoir sur le ROCE

Le ROCE (Return on Capital Employed) est un indicateur financier qui mesure l’efficacité et la capacité économique d’une entreprise à générer des gains avec son capital. Il se sert de tous les capitaux utilisés par une société pour juger le choix de ses investissements. Il diffère du ROE qui mesure uniquement la rentabilité des fonds propres.

Le ROCE est égal au rapport du résultat d’exploitation et de la somme des fonds propres et des dettes. Quand il est négatif, cela veut dire que la firme ne génère aucun profit. Il peut en être le cas pour les startups.

Comment l’utiliser ?

Le ratio de rentabilité des capitaux employés peut s’utiliser dans le cadre de la comparaison des sociétés d’une même fabrique entre elles ou d’une entreprise et de son industrie. Vous avez également la possibilité de faire l’étude de l’évolution du ROCE d’une même firme sur plusieurs années. Cependant, il a une durée de validité de court terme puisque la situation de la société peut changer à tout instant. Cela peut être une question de jour, de semaine ou de mois.

Quelles sont les limites du ratio ?

Le ROCE ne considère pas le risque lié aux divers investissements de la société. Par ailleurs, cet indicateur peut être un bon atout pour les anciennes sociétés à cause de la sous-évaluation possible de leurs actifs. Notez également que le ratio peut être plus élevé dans les entreprises qui préfèrent la location des actifs plutôt que d’en faire l’achat.